habitat.jpg
Home L’Ibis Chauve habitat et distribution
Imprimer Envoyer

Ibis Chauve : Habitat et distribution


 

Distribution:

Anciennement largement distribué et certainement  à travers l’ensemble de l’Afrique du Nord ainsi que dans le Moyen Orient (Maroc à l’Algérie, Turquie, Syrie et Irak). Depuis le début du 20 eme siècle, l’espèce a été subdivisée en deux populations distinctes : la population occidentale au Maroc et une population orientale en Turquie et en Syrie. Les données historiques des colonies peuplant les Alpes ont été citées par Gesner (1555) pour la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche. L’espèce y a disparu durant le 16 eme et 17 eme siècle. Les principales causes de disparition restent peu comprises, mais la chasse, et les changements de l’environnement et du climat restent les plus vraisemblables.
NBI-map
  cliquez pour agrandir!

 

Zones d’hivernage:

La population orientale est migratrice. Les oiseaux de Turquie quittaient leurs lieux de nidification vers la fin Juin /début Juillet et reviennent en Février. Les Ibis Chauves de Syrie migrent au Sud vers l’Afrique du Nord Est (Ethiopie, Erythrée, Soudan). Ils retournent en Syrie en Février et quittent les lieux de même en Juin/Juillet.

La population occidentale: Les oiseaux du Maroc possèdent des mouvements apparemment erratiques et de dispersion- cependant, peu d’informations sont disponibles et il y a quelques observations d’hivernage en Mauritanie, des oiseaux traversent même le Sahara vers le Mali. La majorité des oiseaux de l’Atlas quittent leurs lieux de nidification mais restent au Maroc. Les populations d’Ibis Chauves  de Souss Massa semblent être résidantes en permanence mais une dispersion peut se produire entre les mois de Septembre à Janvier.

 

Habitat:

Les Ibis Chauves vivent dans des régions semi arides  et dans les plaines arides et montagneuses. Ils fréquentent aussi les zones cultivées et les prairies ainsi que les zones des exploitations agricoles aux  pâturages extensives. Les sites de nidification sont situés sur les falaises et souvent prés de rivières où prés de la mer. Les Ibis Chauves vivent souvent en association avec l’homme, mais restent sévèrement affectés par la perturbation et deviennent craintif par cause de la chasse. La végétation doit être dispersée et ne devant pas dépasser les 15 à 20 cm de hauteur. Les changements rapides des spéculations agricoles peuvent entrainer un abandon rapide des zones de gagnages et sites de nidification. L’Ibis chauve n’excelle pas comme un chasseur ayant une bonne acuité visuelle, mais reste un glaneur et effectue des sondages fréquent à la recherche de proies dans des  milieux à surface légère.